Categories
Digital design and fabrication

Le making comme médium pour enseigner et apprendre des compétences du 21e siècle.

Daniel K. Schneider viens de donner deux confĂ©rences sur le “making pĂ©dagogique” donnĂ©es Ă  la FacultĂ© des Langues, Lettres et Art, UniversitĂ© Ibn-Tofail, KĂ©nitra (Maroc). Le Maroc a un fort potentiel de croissance, potentiel qui pourrait aussi ĂŞtre stimulĂ©e par des approches nouvelles dans la formation. Une courte visite de Rabat nous a donnĂ© l’impression que “certaines choses dĂ©collent”. On cite par exemple les nouveaux tramways, la plus grande tour d’Afrique en construction, l’émergence d’universitĂ©s privĂ©s comme l’UIR qui possède entre autres un super “Fab Lab“. Notre “mission” Ă©tait de convaincre des futurs enseignants de l’UniversitĂ© Ibn-Tofail Ă  KĂ©nitra que le “making” a aussi son intĂ©rĂŞt pour les sciences humaines.

Université Internationale de Rabat

RĂ©sumĂ© de notre intervention principale: La conception et la fabrication numĂ©rique dans l’Ă©ducation (Angl. « making ») a Ă©tĂ© formalisĂ©e par Gershenfeld en 2005 dans le cadre du cours « How to make almost anything ». CaractĂ©risĂ© par une pĂ©dagogie par projet, une organisation juste Ă  temps et une collaboration forte entre les Ă©lèves, cet enseignement a servi de modèle pour crĂ©er des « fab labs » Ă©mancipateurs et pĂ©dagogiques. Parallèlement, le bricolage (Angl. « Do It Yourself, DYI ») et l’artisanat ont connu une renaissance grâce au numĂ©rique, le partage en ligne, et divers tiers lieux. La littĂ©rature aborde quatre raisons pour s’intĂ©resser Ă  la CFAO en Ă©ducation. (1) Elle permet d’enseigner la programmation, le dessin vectoriel, les mathĂ©matiques et d’aborder des questions environnementales et sociĂ©tales. (2) « Faire » permet d’apprendre la planification, la coopĂ©ration et dĂ©veloppe des compĂ©tences mĂ©tacognitives (3) Les compĂ©tences en conception (le « design thinking ») sont essentielles pour la future Ă©conomie. (4) Les enseignants peuvent crĂ©er ou adapter des objets d’apprentissage intĂ©ressants. Les Ă©ducateurs qui introduisent la CFAO se rĂ©fèrent aux pĂ©dagogies actives, comme le constructionnisme de Papert, les pĂ©dagogies de Freire ou de Freinet ou encore l’enseignement par projet. Nous allons dans notre confĂ©rence et le workshop surtout aborder les points 2 ou 3, donc l’enseignement de « soft skills » et discuter comment mettre en place des activitĂ©s « making » avec une pĂ©dagogie par projet soutenue par des technologies.

Université Université Ibn-Tofail

On a Ă©galement fait un exposĂ© sur l’analyse des impacts, encadrĂ© la prĂ©sentation de projets de thèses, et organisĂ© un petit atelier qui demandait aux participants de crĂ©er et de partager des idĂ©es de “making pĂ©dagogique”.

Voici nos slides (PDF) ci-dessous et un lien vers des ressources.